La BCEAO (Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest) et la BCE (Banque Centrale Européenne) ont scellé un partenariat destiné à fabriquer la monnaie Européenne sur le sol Africain dans la ville de Kpalimé au Togo.  La mesure a été décidée par les membres de l’Euro Zone dans la perspective de maintenir la confiance des investisseurs.

Le gouverneur de la BCE a déclaré : « le fait que notre monnaie soit fabriquée sur le continent Africain rassure nos concitoyens et représente un gage de qualité. La proposition a été émise par le gouverneur de la Banque de France qui est déjà experte sur un procédé similaire avec le FCFA ».

La monnaie aujourd’hui utilisée dans 15 pays africains est fabriquée dans le Puy-de-Dôme par la Banque de France dans la ville de Chamalières. Le gouverneur de la Banque de France a déclaré à cet effet « Nous sommes tous témoins :  depuis que la fabrication du Franc CFA est effectuée par une de nos imprimeries à Chamalières, les économies qui utilisent cette monnaie sont en perpétuelle croissance et gardent un niveau de confiance des détenteurs ». Les pays de la zone franc doivent obligatoirement déposer 50 % de leurs réserves de change auprès du Trésor public français. En 2014, la BEAC (Banque Economique d’Afrique Centrale) et la BCEAO disposaient d’un dépôt, respectivement, de 3706 et de 5605 milliards de francs CFA (environ 14,3 milliards d’euros) auprès de la Banque de France.

 

Selon le porte-parole des ministres des finances de la Zone Euro : « avec cette fabrication 100% made in Togo, nous espérons que les détenteurs verront d’un meilleur regard la monnaie, qu’elle restera stable, et qu’elle boostera les échanges commerciaux avec le monde ». Les autorités Togolaises ont réagi et sont ravies de mettre leurs savoir-faire à la disposition de la BCE sans contrepartie aucune, dans un élan de solidarité entre les peuples.

Les ministres de la Zone Euro ont validé le partenariat et l’ont annoncé aux acteurs économiques en fin de semaine passée. Les premiers billets d’Euro made in Togo seront acheminés dans quelques semaines, au grand bonheur de tous les citoyens européens !