Les syndicats de la CGT, la RATP et le gouvernement s’associent pour l’opération JANVIER SPORTIF. En effet, pour les parisiens qui ont fait des excès sur la fin durant les fêtes de fin d’année, cette opération vise à faire baisser le taux de gras accumulé pendant les fêtes de Noël et de nouvel An.

Selon le porte parole du comité d’organisation, des marches intenses seront organisées du matin au soir dans les différentes villes de la région Île de France. Habitants de banlieue (vous serez les premiers servis), vous allez pouvoir exercer votre foulée sur les pavés, parés de vos plus belles chaussures de sport. Dans la ville de Paris, des séances de fractionnés intenses seront organisées pour rattraper les quelques métros, bus ou RER disponibles. Des vélos et trottinettes sont aussi mis à disposition des nouveaux sportifs pour varier les exercices sous la supervision de Anne Hidalgo de son adjoint aux sports, qui voit d’un bon œil l’utilisation des vélos.

Avec cette opération, le poids moyen des parisiens et habitants de la couronne devrait baisser d’un minimum de 11%  selon les projections des experts. Le gras accumulé durant les fêtes ne devrait être qu’un vague souvenir d’ici quelques semaines.

Espérons que cette opération se poursuive en février car on dit la santé n’a pas de prix ; les maires de Lyon et de Lille se sont déjà exprimés pour montrer leur déception de ne pas avoir ce genre d’opérations sur leurs villes.

« Nous sommes déçus de ce Parisianisme de nos autorités qui consiste à donner tous événements sportifs importants uniquement à Paris et sa région ; nous aussi sommes français et voulons être associés aux opérations à fort impact sur nos populations »

Le ministre de la santé et celui des sports planchent sur des opérations similaires dans les agglomérations. Il a d’ailleurs fait appel aux gilets jaunes devraient être impliqués pour des exercices sportifs les samedis après-midi.

 

A suivre

Le stagiaire payé au minimum stagiaire !